Aux Etats-Unis, plus de 2000 radars automatiques surveillent les automobilistes, comme en France, il y a des radars fixes, des radars mobiles mais aussi de nombreuses caméras aux feux rouges. Mais, aux Etats-Unis, le système est différent puisque ce sont des opérateurs privés qui gèrent les radars et qui se partagent le revenu des amendes avec les municipalités.

Par exemple, à Chattanooga, une ville de 150.000 habitants du Tennessee, le montant d'une amende pour excès de vitesse ou de passage au feux rouges est de 50 dollars. Chaque amende délivrée par un radar automatique rapporte 30.50$ à la ville, 25$ pour un radar mobile et 22$ pour une camera feux rouges. Au total, sur les trois premiers mois de fonctionnement, les radars de Chattanooga ont rapportés 158.811$ à la ville dont 44.500$ en août, 46.201$ en septembre et 68.100$ en octobre.

Le marché des radars automatiques aux Etats-Unis est partagé entre plusieurs entreprises privés dont la plus importante est Redflex Traffic Systems qui a installé la moitié des radars automatiques du pays.