La vitesse moyenne de circulation des véhicules légers sur les routes a fortement baissée depuis le début de l'année 2002 de 90,5 km/h à 81,7 km/h au deuxième quadrimestre 2007. Depuis 2006, la vitese moyenne se stabilise aux alentours de 82 km/h. Voici le tableau de l'évolution de la vitesse moyenne :



Les valeurs de vitesse moyenne présentées dans ce tableau sont données par un indicateur synthétique qui tient compte de la répartition du trafic sur les différents types de réseaux tant urbains (voies d’entrée/sortie, centres-villes, traversées de petites agglomérations) que de rase campagne (autoroutes de liaison, de dégagement, routes nationales et départementales), de jour comme de nuit, en situation de circulation non contrainte.

Le taux de dépassement de plus de 10 km/h des vitesses limites est lui aussi en baisse pour toutes les catégories de véhicules (autos, motos, poids-lourds) depuis 2002 mais l'évolution est plus contrastée.
  • Pour les voitures, le taux est passé de 37% en 2002 à seulement 11,7% au deuxième quadrimestre 2007.
  • Pour les poids-lourds, le taux (hors autoroutes) est passé de 30% en 2002 à 14% au deuxième quadrimestre 2007 qui marque une forte progression par rapport au mois précédents puisque l'on est revenu aux chiffres de début 2006.
  • Pour les motos, le taux est passé de 50% en 2002 à seulement 31% au deuxième quadrimestre 2007. Pour les motos, le taux est en progression depuis fin 2006 qui marquait le plus bas taux enregistré avec 29%.

Pour les grands excès de vitesse de plus de 30 km/h, après une forte baisse de 2002 à 2004, la proportion s’était stabilisée autour de 1 % pour les dépassements de plus de 30 km/h et autour de 0,2 % / 0,3 % pour les dépassements de plus de 40 km/h de la vitesse limite autorisée. Au cours du second quadrimestre 2007, le taux est tombé à 0,66 % pour les dépassements de plus de 30 km/h et 0,17 % pour les dépassements de plus de 40 km/h, c'est à dire les meilleurs chiffres depuis 2002.