La vitesse maximum sur le périphérique toulousain est passée de 110 km/h à 90 km/h depuis le 2 juillet 2007. Cette mesure a été reconduite par le comité de suivi du plan de protection de l’atmosphère de l’agglomération toulousaine pour limiter la pollution atmosphérique de la ville rose (En savoir plus).

Si la pollution atmosphérique baisse, le nombre de flashs des quatres radars automatiques du périphérique explose ! Depuis la mise en place de la limitation à 90 km/h, les radars flashent en moyenne 7 fois plus... Or les radars de la Cité de l'Espace-Montaudran (55.000 flashs en 2006) et de Croix-Daurade (34.000 flashs en 2006) font partie des radars les plus "efficaces" de France (Lire). Après la période estivale, le retour des bouchons journaliers devrait de nouveau faire baisser le nombre de flash. Mais attention, la limitation à 90 km/h est en place pour l'instant jusqu'au 4 octobre 2007, fin septembre 2007, le comité de pilotage du plan de protection de l’atmosphère de l’agglomération toulousaine examinera, grâce aux analyses effectuées, la généralisation du dispositif sur toute l’année.