Pere Navarro, le responsable de la DGT, organisme espagnol en charge de la sécurité et du code de la route, envisage l'interdiction de la manipulation d’un GPS autonome en conduisant.

Si cette loi est votée, les fabricants de GPS devront modifier leurs navigateurs GPS pour que leur utilisation soit impossible lorsque le véhicule est en mouvement.Cette fonctionalité est déjà présente dans certains systèmes de navigation embarquée mais pas dans les navigateurs autonomes.

Cette perspective ne réjouit pas les fabricants de GPS qui mettront plusieurs mois avant d'implémenter une telle fonction dans leurs navigateurs GPS.