En interview sur RMC Info, Dominique Bussereau, le secrétaire d’État chargé des Transports, a annoncé que les panneaux indiquant les radars ne seraient pas supprimés en précisant que "L'objectif ce n'est pas de punir, l'objectif c'est de prévenir et de faire baisser la vitesse".

La polémique entourant la suppression des panneaux avertisseurs de radars fixes était né par une déclaration de ce même Dominique Bussereau (lire l'article) qui déclarait en parlant des panneaux de signalisation : "On peut se demander si à un moment, il ne faut pas les supprimer".

La polémique avait été entretenu par les déclarations de Cécile Petit, la déléguée interministérielle à la sécurité routière et Jean Chapelon, le secrétaire général de l'Observatoire national interministériel de sécurité routière(lire l'article)

Donc pour l'instant c'est le status quo. Les panneaux restent en place mais l'idée n'a surement pas totalement disparus dans les cartons du gouvernement. Si les statistiques de la sécurité routière ne s'améliore pas, l'idée devrait refaire son apparition...