Face à un début de polémique autour de l’éventuelle suppression des panneaux indiquant la présence de radars sur les routes, le ministre de l’Ecologie Alain Juppé a assuré que «rien n’était décidé».

A la sortie du conseil des ministres, Alain Juppé a affirmé : «Nous n'allons pas dans la bonne direction. La situation a tendance à se dégrader. Il faut réfléchir aux raisons de cette évolution, faire un diagnostic et ensuite voir quelles sont les mesures à prendre ».

Affaire à suivre...