Les radars automatiques ont rapporté 349 millions d'euros en 2006 contre seulement 204,9 millions en 2005! Parallèment ces PV ont entrainé la supression d'environ 3 millions de point de permis contre 2,4 millions en 2005

Dans les documents budgétaires de Bercy publiés à l'automne dernier, le produit des radars automatiques était attendu à environ 270 millions d'euros en 2006. La recette ira pour 140 millions d'euros au compte d'affectation spécial des radars qui sert à la maintenance et à l'installation des nouveaux radars et pour 100 millions à l'Agence de financement des infrastructures de transport en France (AFITF), le solde revenant aux communes pour des actions de sécurité routière.