Le 25 février, les gendarmes ont effectué un contrôle de vitesse à Corlay (Côtes d'Armor) mais ils ont fait une erreur sur la vitesse limite autorisée à l'endroit du contrôle. En effet, même si le contrôle a bien été effectué après le panneau d’entrée dans Corlay, la vitesse maximum a cette endroit est de 70 km/h et non de 50 km/h.

Conséquence logique, de nombreux automobilistes ont été flashé et ont reçu une contravention alors qu'ils roulaient en dessous de 70 km/h.

Alerté sur cette erreur, le directeur de cabinet du préfet des Côtes-d’Armor afait prévenir l’officier du ministère public du Centre automatisé de constatation des infractions de Rennes pour faire annuler les PV. Ce dernier vient d’écrire aux automobilistes. Il leur demande de ne pas payer l’amende. Et, pour ceux qui ont déjà envoyé leur chèque, l’officier joint à sa lettre un formulaire qui permettra d’accélérer leur remboursement.

Ce genre d'erreur n'est pas nouveau, nous en avons déjà parlé en Charente, dans le Rhône ou encore en Gironde

Moralité, vérifiez bien la limitation de vitesse et le lieu de l'infraction quand vous recevez un PV pour excès de vitesse !