maintenance des radars fixes

La maintenance opérationnelle des radars automatiques est un élément essentiel de la chaine du contrôle sanction automatisé (CSA) puisqu'elle permet de maintenir en état de fonctionnement les différents radars.

Jusqu'à ces derniers jours, la maintenance opérationnelle des radars automatiques fixes était encore réalisée dans le cadre de deux marchés public attribués à deux entreprises différentes: SPIE et le groupement SATELEC/INEO. Alors que SPIE est l'opérateur historique de la maintenance opérationnelle depuis la mise en service des premiers radars automatiques en 2003, SATELEC/INEO l'avait en partie remplacé depuis 2013. Un changement de prestataire mal préparé qui avait entrainé une forte baisse de la disponibilité des radars et du nombre de flashs enregistrés en 2013.

Mais cette cohabitation est désormais terminée puisque depuis le 15 mars 2017, la maintenance opérationnelle de tous les radars automatiques fixes en France métropolitaine et dans les Départements et Régions d'Outre-Mer (DROM) est désormais regroupée dans un seul marché public afin d’optimiser les ressources utilisées et leur efficacité.

Le Ministère de l'Intérieur a attribué le marché au groupement SATELEC/INEO pour un montant de 62 millions d'euros.

Le contrat est conclu pour une période de 24 mois et pourra être reconduit deux fois pour une période de 1 an.

Les prestations de maintenance

La maintenance opérationnelle des radars automatiques comporte trois axes principaux: la maintenance de terrain, la télémaintenance et l'installation des cabines.

1- La maintenance de terrain

radar fixe dégradé

La maintenance de terrain comprend la maintenance préventive (remplacement des pièces soumises à vérification réglementaire et des pièces d’usure, nettoyage des équipements) mais également la maintenance corrective dont le remplacement des pièces défaillantes ou encore remise en état suite à dégradations (nettoyage, remplacement de vitres, etc) et le stockage des pièces nécessaires pour assurer la maintenance de niveau de terrain.

2- La télémaintenance

Centre National de Traitement Rennes

La télémaintenance est effectuée à distance depuis le Centre National de Traitement de Rennes. Elle permet la détection des défaillances ou des dégradations sur les équipements à l’aide de plusieurs sources (signalement à la permanence téléphonique, remontée et analyse des alarmes, analyse des MIF produits par les équipements, etc.).  Les divers outils de télémaintenance et de supervision sont également utilisés pour le diagnostic des défaillances et le dépannage à distance des équipements.

3- L'installation des cabines

remplacement radar fixe

En plus des travaux de maintenance, le marché public comprend également les tâches d’installation, de dépose ou de remplacement de radars dans le cadre d’opérations de vie du parc mais également l'entretien des équipements associés (barrière de sécurité, poteau d'installation, etc).

Les radars concernés en métropole

Les prestations de maintenance opérationnelle sont différentes en fonction du type de radar concerné et de sa localisation géographique. En effet, dans tous les DROM, la maintenance opérationnelle concerne l'ensemble du parc de radars automatiques alors que dans les autres départements, la maintenance opérationnelle ne concerne que les différents modèles de radars fixes et feux rouges.

Voici dans le détail les types des radars concernés en métropole et les opérations de vie du parc prévues dans le cadre du marché public entre 2017 et 2020.

1- Les radars fixes de type MESTA

radar fixe

Le marché comporte la maintenance opérationnelle de tous les radars fixes de type MESTA, c'est à dire les MESTA 210, les MESTA 210C et les MESTA 210D. La zone concernée est la France Métropolitaine et les DROM.

En 2017 est prévu le remplacement de 50 radars fixes par des radars double sens.

En 2017 et en 2018 est prévu le remplacement de 200 MESTA 210 par des MESTA 210C.

2- Les radars fixes de type LYNX

radar lynx

Le marché comporte la maintenance opérationnelle des radars fixes de type PARIFEX LYNX, c'est à dire les 36 radars installés sous le tunnel duplex de l'A86.

En 2020 est prévu le démontage de l'ensemble des 36 radars PARIFEX LYNX du tunnel duplex de l'A86.

3- Les radars fixes de type FALCO

radar discriminant

Le marché comporte la maintenance opérationnelle des radars discriminants de type PARIFEX FALCO. Ces radars sont installés uniquement en France Métropolitaine hors Corse.

Au cours du marché, une nouvelle version du PARIFEX FALCO sera mise en service, il s'agit des radars double face.

En 2018 sont prévus le remplacement de 100 radars fixes par des radars double face et la modernisation de 150 radars discriminants en radars double face.

En 2019 est prévu la modernisation de 150 radars discriminants en radars double face.

4- Les radars feux rouges

radar feu rouge

Le marché comporte la maintenance opérationnelle des trois modèle de radars feux rouges et des radars passages à niveau. Ces radars sont installés uniquement en France Métropolitaine hors Corse.

En 2018 et en 2019 sont prévus le démontage de tous les radars feux rouges et leur remplacement par les radars multifonctions MESTA FUSION de type tourelle.

5- Les radars tronçons

radar tronçon

Le marché comporte la maintenance opérationnelle des radars tronçons. Ces radars sont installés uniquement en France Métropolitaine hors Corse.

En 2019 et en 2020 est prévu l'installation de 50 radars tronçons de nouvelle génération adaptés à des tronçons multiples.

En 2020 est prévu le remplacement de 50 radars tronçons par des modèles de nouvelle génération.

Les prestations spécifiques dans les DROM

Les DROM sont équipés de radars automatiques mais actuellement seulement de radars fixes et de radars mobiles classiques qui seront concernés par des prestations spéciales effectuées par le titulaire du marché.

1- Les radars fixes

Au cours du marché est prévu le démontage de tous les radars fixes installés dans les DROM et leur remplacement par des radars tourelles en multipliant le nombre d'emplacements par un facteur de 3 à 5. Les remplacements sont prévus au cours des années 2018 et 2019.

Lorsque les remplacements et les nouvelles installations seront effectués, le titulaire du marché devra également assuré le déplacement des radars entre les différentes tourelles.

2- Les radars mobiles

Au cours du marché est prévu le remplacement de tous les radars mobiles classiques type MESTA 210C par le nouveau radar mobile dénommé Equipement de Terrain des Forces de l'ordre. Les remplacements sont prévus au cours des années 2018 et 2019.

3- Les radars autonomes

Au cours du marché est prévu le déploiement de plusieurs radars autonomes dans les DROM ainsi qu'en Corse. Le titulaire du marché sera chargé de ce déploiement.