MESTA FUSION

Le Ministère de l'Intérieur a publié dans la plus grande discrétion l'avis d'attribution de marché pour l'installation de nouveaux radars multifonctions. Sans surprise et comme nous vous l'avons annoncé dès le mois de décembre, c'est la société Safran Identity and Security qui a été retenue.

La surprise vient du montant astronomique du contrat qui s'élève à 102 millions d'euros pour l'installation de 400 radars de type MESTA FUSION !

Les nouveaux radars multifonctions

Ces nouveaux radars dont la dénomination officielle est radars tourelles (ETT) auront plusieurs particularités par rapport à ceux que nous connaissons actuellement.

Tout d'abord, les MESTA FUSION seront capables de verbaliser plusieurs types d'infractions simultanément. Dans un premier temps, ce sera le franchissement de feu rouge et la vitesse. Mais très rapidement, la liste des infractions devraient s'allonger puisque le radar devrait également être capable de verbaliser automatiquement le non respect des distances de sécurité, les dépassements par la droite, la circulation sur les voies réservées et encore bien d'autres infractions comme on peut le voir sur la vidéo. La Sécurité Routière travaille actuellement à la mise en place de processus d'homologation pour la verbalisation automatique des ces nouvelles infractions.

Ensuite, les radars multifonctions seront déplaçables entre plusieurs cabines de type tourelles avec la proportion d'un radar pour 3 à 5 cabines. Le radar sera installé et déplacé aléatoirement entre les cabines pour que l'usager de la route ne puisse jamais savoir dans quelle cabine il est installé. On parle alors de radars leurres avec des cabines qui sont parfois équipées du radar et parfois vides.

Enfin, lorsqu'ils seront installés aux abords de passages à niveau, les MESTA FUSION seront équipés d'une fonction de détection d'obstacles sur la voie ferrée.

Les détails du marché public

Le marché public qui est divisé en deux phases a été attribué à Safran Identity and Security pour un montant de 101 728 080 euros.

La première phase concerne la mise au point de ce nouveau radar puisque la première année du marché est consacrée au développement, à la validation technique et à l'homologation de ce nouveau type de radar. Cette phase a déjà commencé puisqu'un radar de type MESTA FUSION est installé à Cergy (95) depuis le mois de décembre 2016. Mais de l'aveu même de la Sécurité Routière, ces nouveaux radars ont encore des problèmes techniques qui empêchent leur homologation.

La seconde phase sera la fourniture et l'installation des différentes cabines et des radars multifonctions. Le marché contient une commande ferme minimum de 400 radars et de 400 cabines.

Cette phase sera également compléter par les prestations de maintenance avancée de ces nouveaux radars.

Pour cette seconde phase, le marché est de 1 an reconductible 9 fois par tacite reconduction.

Où seront installés les MESTA FUSION

Il est prévu que les radars tourelles de type MESTA FUSION remplacent tous les radars feux rouges ainsi que tous les radars passage à niveau. Mais pas seulement car ils doivent également remplacer une partie des radars fixes mais également être installés dans les zones de contrôles leurres.

Selon nos informations exclusives publiées en octobre 2016, la Sécurité Routière prévoit la mise en service de 1200 radars multifonctions à l'horizon 2020. Mais ce ne seront pas tous des MESTA FUSION, en effet, un autre modèle de radar multifonction est également prévu, il s'agit du radar urbain dont le marché public de déploiement sera publié dans les prochaines semaines.