TOP 50 radars fixes 2016

La Sécurité Routière vient de publier un communiqué de presse pour présenter les chiffres des radars automatiques pour l'année 2016. Nous vous avons déjà présenté tous ces chiffres depuis ces dernières semaines que ce soit le nombre de flashs et de PV, le montant des recettes, le nombre de PV pour les conducteurs étrangers, etc.

Si la Sécurité Routière ne propose toujours pas le détail du nombre de flash en fonction du type de radar, elle a quand même publiée une information inédite qui est le TOP 50 des radars fixes qui ont le plus flashé en 2016. Comme chaque année, ce classement comprend des radars habitués aux premières places et bien sûr des surprises parfois inexplicables.

Le TOP 50 des radars fixes

1- A9 - Montpellier (34) : 159 520 flashs

Le radar fixe qui a enregistré le plus d'excès de vitesse est celui installé sur l'A9 au niveau de Montpellier dans le sens Nîmes vers Perpignan. Ce record de flash est dû à l'abaissement de la vitesse maximum autorisée de 110 à 90 km/h pour cause de travaux de doublement de l'A9.

2- A10 - Briis-sous-Forge (91) : 120 750 flashs

La deuxième marche du podium est occupée par le radar fixe installé sur l'A10 à Briis-sous-Forge. Si cette cabine est une habituée du TOP 10, elle est rarement aussi bien classée... En 2015, elle n'avait enregistrée que 79 314 flashs. Sa bonne performance de 2016 ne bat pas son record établi l'année suivant son installation avec 121 737 flashs en 2008.

3- A8 - Les Adrets de l'Estérel (83) : 116 288 flashs

La cabine radar de l'A8 aux Adrets de l'Estérel est la cabine star des flashs depuis son installation. En moyenne, elle flashe plus de 110 000 fois chaque année ! Un chiffre qui n'a pas été démenti en 2016...

4- A40 - Etrembières (74) : 115 194 flashs

Le radar fixe d'Etrembières se fait une place dans le haut du classement 2016 alors que lors de ses deux premières années d'installation il ne flashait que 30 000 fois par an. Cette forte hausse du nombre de flashs s'explique visiblement par la suppression d'un panneau de rappel de la vitesse maximum autorisée juste avant la cabine radar. Suite à notre article du mois de mars à ce sujet, nous avons contacté la société ATMB qui gère l'A40 et le panneau a été réinstallé. Le radar fixe d'Etrembières ne devrait donc plus être dans le TOP 10 l'année prochaine...

5- A6 - Bessey-en-Chaume (21) : 108 502 flashs

Voici encore une autre cabine star qui, avec un étonnante régularité, flashe environ 100 000 fois chaque année depuis 2005 !! On vous laisse faire les calculs... Son record remonte à 2006 avec 113 804 flashs.

6- A1 - Le Bourget (93) : 106 373 flashs

Premier d'une série de 4 radars fixes dans le même sens sur l'A1 à l'entrée de Paris, le radar du Bourget est toujours bien classé mais sans faire de vague. Pourtant, cette année il entre dans le club fermé des radars à plus de 100 000 flashs! En 2014, il enregistrait 62 000 excès de vitesse puis 80 000 en 2015.

7- A7 - Pierre-Bénite (69) : 98 747 flashs

Le radar de Pierre-Bénite sur l'A7 à l'entrée de Lyon fait un retour fracassant dans le TOP 10 avec 2 fois plus de flashs enregistrés par rapport à 2015! Une hausse d'activité assez inexplicable qui reste malgré tout en dessous de son record établi l'année suivant son installation à 113 000 flashs pour l'année 2013.

8- A10 - Janvry (91) : 95 732 flashs

Notre troisième cabine radar star des flashs est en dessous de sa moyenne  habituelle de 100 000 flashs annuels pour l'année 2016 mais nul doute qu'elle est bien installée dans le TOP 10 pour encore plusieurs années...

9- A8 - Menton (06) : 93 673 flashs

L'activité du radar discriminant installé sur l'A8 au niveau de Menton est en baisse par rapport à l'année 2015 mais le nombre de flashs enregistrés en 2016 est largement supérieur aux années 2013 et 2014.

10- A10 - Tours (37) : 90 646 flashs

L'activité du radar discriminant installé à l'entrée de Tours en direction de Bordeaux est enfin en baisse! Sur les trois années précédentes (2013-2015), cette cabine enregistrait en moyenne 116 000 flashs par an.

11- D383 - Saint-Fons (69) : 88644 flashs
12- A10 - Massy (91) : 87372 flashs
13- A86 - Drancy (93) : 86563 flashs
14- N844 - Bouguenais (44) : 85189 flashs
15- A6B - Paris (75) : 84117 flashs
16- A31 - Maxeville (54) : 78679 flashs
17- A16 - Calais (62) : 78269 flashs
18- Bd Périphérique - Paris (75) - Porte de la Chapelle : 76865 flashs
19- A6A - L'Hay-les-Roses (91) : 76662 flashs
20- Bd Périphérique - Paris (75) - Porte d'Ivry : 76074 flashs
21- A7 - Bédarrides (84) : 74765 flashs
22- Bd Périphérique - Paris (75) - Porte de Bercy : 74128 flashs
23- A7 - Bourg-les-Valence (26) : 74032 flashs
24- A40 - Clarafond-Arcine (74) : 71666 flashs
25- A9 - Lattes (34) : 71006 flashs
26- A8 - Nice (06) : 66902 flashs
27- N7 - Roquebrune sur Argens (83) : 66007 flashs
28- N356 - Lille (59) : 65385 flashs
29- A75 - Bannassac (48) : 65319 flashs
30- A41 - Copponex (74) : 62636 flashs
31- N113 - Arles (13) : 61631 flashs
32- N844 - Nantes (44) : 61156 flashs
33- A31 - Montigny-lès-Metz (57) : 59006 flashs
34- A8 - La Trinité (06) : 58496 flashs
35- Bd Périphérique - Paris (75) - Porte des Lilas : 57760 flashs
36- A51 - Aix-en-Provence (13) : 56802 flashs
37- A41 - Pringy (74) : 56540 flashs
38- N205 - Les Houches (74) : 56183 flashs
39- A51 - Cabries (13) : 55547 flashs
40- A6A - Arcueil (91) : 55346 flashs
41- D344P - Bailly-Romainvilliers (77) : 54600 flashs
42- N201 - Chambery (73) : 53784 flashs
43- A31 - Champigneulles (54) : 52949 flashs
44- A8 - Cagnes-sur-Mer (06) : 51760 flashs
45- N201 - Barberaz (73) : 49915 flashs
46- A36 - Belfort (90) : 49530 flashs
47- Cours Albert 1er - Paris (75) : 47905 flashs
48- A14 - Puteaux (92) : 47112 flashs
49- A10 - Fresnay-l'Eveque (28) : 45824 flashs
50- Bd Périphérique - Paris (75) - Porte Dauphine : 45158 flashs

La ville qui flashe le plus est sans conteste Paris avec 7 radars dans le TOP 50  pour un total cumulé de 462 007 flashs!

Avec trois radars dans le TOP 10 et deux de plus dans le TOP 50, l'autoroute A10 confirme son statut d'autoroute qui flashe le plus avec un total de 440 324 flashs pour ces 5 radars! Elle est suivi de près par l'A8 avec également 5 radars dans le TOP 50 qui cumulent 387 119 flashs.

Des variations parfois difficilement explicables

Le nombre de flashs émis par chaque radar fixe connait des variations annuelles parfois difficilement explicables alors que dans d'autres cas, l'explication est très simple.

Parmi toutes les cabines du TOP 50 2016, 12 ont vu leur nombre de flashs baisser de plus de 10% par rapport à 2015. Les plus fortes baisses sont enregistrées par les radars de Cabriés (-45%) et de La Trinité (-42%). Pour ces deux cabines installées en 2013 et 2014, la baisse s'explique certainement par la fin de l'effet nouveauté.

10 cabines ont des chiffres stables par rapport à l'année dernière avec des variations comprises entre -10 et +10%. Il s'agit par exemple du radar de Janvry, de celui de Lille ou encore de Massy.

10 cabines ont connu une hausse d'activité comprise entre +10 et +50% comme le radar du Bourget, de Briis-sous-Forge, de Belfort ou encore de Fresnay-l'Eveque.

Enfin, les chiffres de 17 cabines sont en hausse de plus de 70% !

La palme revient au radar installé sous le tunnel de la Défense à Puteaux puisque son nombre de flashs est multiplié par 22 par rapport à 2015 en passant de 2096 à 47112 flashs. L'explication tient certainement à un problème technique rencontré par ce radar en 2014 et 2015 car en 2011, il flashait 47 000 fois et en 2013 encore 34 000 fois.

Le radar installé sur l'A41à Pringy enregistre également une très forte hausse puisque le nombre de flashs est passé de 3470 flashs en 2015 à 56 540 flashs en 2016. Mais pour cette cabine l'explication est simple, dans cette descente à l'entrée nord d'Annecy, la limitation de vitesse est passée de 130 à 110 km/h le 4 janvier 2016.

Il y a encore un autre radar qui explose son record en 2016, c'est le radar de Roquebrune-sur-Argens puisqu'il a enregistré 66 007 excès de vitesse contre 5591 en 2015. Une hausse encore une fois due à l'abaissement de la vitesse maximum autorisée qui est passée de 90 à 70 km/h en janvier 2016. De plus, pendant toute l'année 2016, ce radar n'était pas annoncé par un panneau mais il faut noter que l'absence du panneau remonte au moins à septembre 2012! Un minuscule panneau radar a été posé sous le panneau 70 en début d'année 2017.

Le radar installé sur l'A41 à Copponex enregistre lui aussi une hausse inexplicable de +427%. Ce qui n'est pas le cas pour le radar du périphérique de Nantes dont la hausse est de +800% car les statistiques 2015 ne portait que sur le premier mois de sa mise en service.

On remarquera également les radars de Calais sur l'A16 et de Bourg-les-Valence sur l'A7. Pour ces deux cabines, le nombre de flashs augmente de plus de 200% par rapport à 2015 et dans les deux cas c'est à cause d'un abaissement de la vitesse maximum autorisée qui est passé de 110 à 90 au mois de juin 2016.

Le TOP des radars chantiers

La Sécurité Routière a également fourni des chiffres concernant trois radars autonomes. Sans surprise, ces derniers dépassent, et de loin, les meilleurs radars fixes !!

La cabine radar la plus active en 2016 est largement dépassée par un radar autonome qui a enregistré 411 352 flashs! Il s'agit de celui posé dans la zone de chantier de doublement de l'A9 au niveau de Montpellier. Mais ce n'est pas le seul radar autonome à battre les radars fixes puisque celui installé sur l'A15 à Cergy (95) a flashé 186 926 fois.

Un autre chiffre concerne le radar autonome déplacé aléatoirement dans la zone de contrôle leurre de la moyenne corniche au-dessus de Monaco qui a enregistré 82 382 flashs en 2016.

Les autres radars autonomes les plus actifs mais également le nombre de flashs total enregistré par ce type de radar restent encore inconnu.