Dès dimanche 1er juillet, il faudra rouler à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central. Dans le département de la Loire, ce sont plus de 5 000 km de routes nationales et départementales qui sont concernés mais aussi plusieurs radars fixes.

Les radars qui passent à 80 km/h

A ce jour, les routes du département sont surveillées par 15 radars fixes dont 6 double-sens et 1 radar discriminant. Sur ce total, ce sont 6 cabines qui seront reparamétrées avec une vitesse maximum de 80 km/h dès le 1er juillet.

Il s'agit des deux radars fixes positionnés sur la D1082 à Cuzieu et à La Versanne. Mais aussi les radars double sens de Chazelles-sur-Lyon sur la D12, de Mably sur la D43, de Saint-Julien-Molin-Molette sur la D1082 et de Saint-Romain-le-Puy sur la D8.

Tous les autres radars fixes sont installés soit sur des voies rapides qui conserveront leur limitation de vitesse actuelle, soit dans des zones limitées à moins de 90 km/h.

Le radar fixe de Mably passe à 80 km/h
Radar fixe Mably

Vers une augmentation du nombre de flashs

L'activité des radars va s'accroitre fortement avec le passage à 80 km/h au moins durant les premiers mois et cette hausse sera facile à mesurer puisque nous pourront comparer le bilan des radars en 2018 avec ceux des années précédentes.

Selon les derniers chiffres disponibles, les 6 radars fixes concernés par l'abaissement de la vitesse flashaient en moyenne 1 057 fois par radar et par an.

Les trois radars les plus actifs étant ceux de Saint-Julien-Molin-Molette avec ses 2010 flashs, de Chazelles-sur-Lyon avec ses 1139 flashs et de Mably avec 1087 flashs.

Pour les trois autres, c'est 900 flashs pour le radar de Saint-Romain-le-Puy, 769 flashs pour le radar de Cuzieu et 438 flashs pour le radar de La Versanne.