Avis de contravention

Deux nouveaux pays viennent de signer avec la France un accord d'échanges transfrontaliers d’informations sur les infractions routières. Il s'agit de la Hongrie et de la Slovaquie.

Ces accords permettent de poursuivre les propriétaires des véhicules qui commettent des infractions routières sur le territoire français. Réciproquement, les ressortissants français commettant des infractions routières sur les routes hongroises et slovaques pourront être poursuivis par les autorités de ces deux pays.

Au cours des 12 derniers mois, les véhicules immatriculés en Hongrie ont déclenché 39 394 fois les radars automatiques en France. Pour les véhicules slovaques, le total est de 26 443 sur la même période.

35% des infractions Hongroises et 46% des infractions slovaques sont des excès de vitesse commis par des poids lourds et constatés par des radars discriminants.

verbalisation Hongrie Slovaquie

Désormais, ce sont donc 12 pays qui sont concernés par ces accords transfrontaliers: Hongrie, Slovaquie, Belgique, Espagne, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Italie, Luxembourg, Autriche et Suisse.

En 2015, les contrevenants étrangers ont payé 64 millions d'euros d'amende issues de radars automatiques. Ce chiffre sera encore en hausse en 2016 notamment avec la verbalisation des véhicules immatriculés en Italie...