radar chantier avant

radar chantier arriere

Un automobiliste attentif a réussi a photographier pour la première fois la cabine du nouveau radar chantier. Ces clichés ont été pris dans le Doubs sur l'A36 à Exincourt, c'est à dire à quelques kilomètres du siège de Cegelec Franche Comté Alsace Sud, l'entreprise qui a remporté le marché public des radars chantiers.

Comme on le voit, la cabine est installée sur une remorque et elle ressemble à une remorque carénée pour moto. Cela lui permet d'être facilement déplaçable pour répondre au cahier des charges qui demande une installation en moins de 30 minutes. La cabine est plus grosse que les cabines testées en 2012 mais finalement plus discrète. Elle le sera un peu moins lors de sa mise en service, puisque la cabine sera équipée de bandes rétro-réfléchissantes jaunes et noires sur toutes les arêtes des faces avant et arrière.

Pour limiter le vandalisme, le radar a été intégré totalement dans cette cabine blindée. Pour éviter que la cabine ne soit "volée", les roues seront escamotées et le timon de flèche sécurisé lorsque la cabine sera en service.

Comme nous vous l'avons présenté, le radar Vitronic Poliscan qui sera installé dans ces cabines est déjà homologué, par contre, la cabine est toujours en développement, la version définitive devrait être terminée au mois de juin. Le premier radar chantier doit être installé début juillet pour les grands départs en vacances sur l'A10.