radar double face double cabine

L'expérimentation des radars double face continue. Après l'installation de deux radars double face n'utilisant qu'une seule cabine à Feyzin (69) et Lacanau (33), deux nouveaux modèles viennent d'être installés à Saint-Laurent d'Arce (33) et à Nice (06). 

Ces quatre radars sont en test pour une durée minimale de trois mois renouvelable. Durant cette phase, les radars flasheront mais aucun avis de contravention ne sera envoyé puisque ces radars ne sont pas encore homologués. Si les résultats de l’expérimentation s’avèrent concluants, leur déploiement, qui est une des nouvelles mesures de sécurité routière présentée par le ministre de l'Interieur en janvier 2014, ne se fera pas avant 2016.

Le principe du radar double-face est de prendre deux photos du véhicule en excès de vitesse, une de la face avant et une de la face arrière. Avec la version double cabine, les photos sont prises simultanément lorsque le véhicule en excès de vitesse se trouve entre les deux cabines installées à 70 mètres l'une de l'autre.

Voici les premières photos de ce nouveau type de radar qui est fabriqué par JENOPTIK et qui utilise la technologie laser LIDAR, comme les futurs radars chantiers, pour déterminer la vitesse des véhicules, leur type (VL/PL) et leur position sur la route.

Vue d'ensemble de l'installation

cabines radars

La première cabine prend les photos de l'arrière des véhicules et la seconde cabine située 70 mètres plus loin prend des photos de l'avant des véhicules

Première cabine, flash arrière

cabine 1

cabine 1

Première cabine, vue détaillée

cabine 1 detail

Seconde cabine, flash avant

cabine 2

Seconde cabine, vue détaillée

cabine 2 detail