Entré en vigueur en janvier 2005, l'accord franco-luxembourgeois concernant l'envoi de contraventions après une infraction routière entre les deux pays a vraiment pris corps il y a deux ans. En 2010, 35 000 procès-verbaux issus des radars automatiques uniquement avaient été envoyés de France vers le Grand-Duché. L'an passé, ce sont 35 633 contraventions qui ont été transmises aux conducteurs immatriculés au Luxembourg.

On note également que les luxembourgeois sont de bons payeurs puisque selon l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions, le taux de recouvrement est de 62% en 2011 (contre 70% en 2010).

Un accord similaire entre la France et la Belgique est en cours de finalisation, il pourrait entrer en vigueur avant la fin de l'année.