La verbalisation des véhicules et des conducteurs étrangers a continué de progresser au cours de l'année 2017 puisque le nombre d'avis de contraventions expédiés augmente de plus de 8% par rapport à l'année dernière pour passer la barre des 3 millions.

La Belgique toujours devant

Comme les années précédentes, les conducteurs les plus verbalisés par les radars automatiques de France sont les belges. Le nombre d'avis de contravention progresse de 4 % en passant de 442 556 en 2016 à 463 092 en 2017.

Comme l'année dernière, le podium est complété par l'Espagne (452 191) et l'Allemagne (378 780).

La croissance de la verbalisation des espagnols dépasse les 16 % alors que pour les allemands, les chiffres sont stables.

Parmi les plus gros contributeurs, on retrouve ensuite l'Italie, les Pays-Bas et la Suisse.

Forte hausse pour l'Italie

Au cours de l'année 2017, c'est l'Italie qui a enregistré la plus forte hausse des verbalisations avec 86 961 avis de contraventions supplémentaires par rapport à l'année précédente, soit +31,3%.

En 2017, trois nouveaux pays ont signés des accords d'échanges d'informations avec la France pour faciliter les verbalisations, il s'agit de la République Tchèque, de la Hongrie et de la Slovaquie.

Le bilan est sans appel puisque pour ces pays, le nombre de contraventions est ainsi passé de 3 765 à 100 841!

Carte des pays ayant signé un accord d'échange d'information

carte des pays avec échanges d'informations

Le bilan complet

Voici, dans le détail, le nombre d'avis de contraventions issus des radars automatiques et envoyés aux pays étrangers pour l'année 2017.

La ligne "Autres pays" correspond à toutes les contraventions expédiées en dehors de l'Europe dans le cadre de désignation d'un conducteur par le titulaire du certificat d'immatriculation. Dans la majorité des cas, il s'agit de conducteurs au volant de voitures de location.

tableau des infractions pour les étrangers en 2017