radar pédagogique

Le 11 mai 2011, la décision de supprimer les panneaux annonçant la présence des radars fixes venait d'être prise par le Comité interministériel de la sécurité routière. Devant le tollé suscité par cette mesure, le gouvernement a finalement décidé quelques jours plus tard de les remplacer par des radars pédagogiques.

Un an plus tard, les remplacements sont toujours en cours. D'après les chiffres fournis par la délégation interministérielle à la Sécurité routière (DISR), seulement 600 panneaux ont été remplacés par des radars pédagogiques. Il reste donc encore plus de 1300 panneaux a remplacer. Par contre, depuis le 11 mai 2011, tous les nouveaux radars fixes installés sont accompagnés d'un radar pédagogique.

Dans le même temps, la DISR annonce que 410 radars pédagogiques ont été installés dans des zones de vigilance accrue, c'est à dire des zones dangereuses dépourvues de radars automatiques.

A ce jour, il est encore trop tôt pour connaître l'influence sur les statistiques du nombre de véhicules flashés que va occasionner le remplacement du panneau classique par un radar pédagogique.