Mercredi 16 mai, Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière s'est rendu dans le département de la Manche.

Comme d'habitude, il a fait un passage à la préfecture pour présenter aux élus et aux associations les mesures décidées lors du Comité Interministériel de la Sécurité Routière du 9 janvier 2018 et notamment faire de la pédagogie autour de la mesure phare du passage à 80 km/h.

Lors de cette visite, il a également assisté à un contrôle de vitesse organisé conjointement par la gendarmerie et la police nationale au rond-point de l'Atlantique à Saint-Lô. Mais ce n'était pas un contrôle routier comme les autres puisqu'il s'agissait d'une opération de sensibilisation qui expérimentait un nouveau dispositif.

Contrôle de vitesse police

En effet, ce contrôle était placé sous le signe de la pédagogie et les conducteurs pris en excès de vitesse de moins de 20 km/h pouvaient échapper à la sanction. Pour cela, ils devaient se rendre sur le stand de prévention routière "alternative à la peine" pour participer pendant une quinzaine minutes à un atelier de sécurité routière.

Alternative à la sanction

Sous une petite tente installée à proximité du point de contrôle, des bénévoles de l’association Prévention routière les ont informés des risques liés aux excès de vitesse notamment avec un film réalisé au cours d’intervention des secours sur des accidents de la route et montrant des images très choquantes pour faire réfléchir. La tente était également parsemée de divers panneaux d'information ainsi que d'un simulateur de calcul de distances de freinages.

film pédagogique alternative à la sanction

Emmanuel Barbe poursuit sa tournée « pédagogique » à travers tout le pays, la Manche n'était que la 23ème étape d'un tour qui comptera au total quarante départements...

Emmanuel Barbe