Un motard a nargué pendant plusieurs mois les forces de l'ordre en multipliant volontairement les excès de vitesse devant des radars de la région de Rennes. Tout a débuté au mois d'août, depuis, à 11 reprises, il s'est fait flashé à très vive allure avec sa moto ou sa voiture par plusieurs radars en adressant au passage un doigt d'honneur à l'appareil lors du déclenchement du flash.

Pour éviter de se faire prendre, la parade était de masquer ses plaques d'immatriculation ou d'utiliser de fausses plaques.

Malheureusement pour le jeune homme âgé de 23 ans, son aventure a pris fin au mois de décembre dernier lorsque zigzagant entre les voitures de la rocade de Rennes, il a été arrêté par des CRS.

Les forces de l'ordre ont vite fait le rapprochement avec les photos des radars et le motard a été placé en garde à vue puis laissé libre sous contrôle judiciaire.

A l'audience devant le tribunal, il a déclaré, "j’ai fait une grosse bêtise. J’aime la vitesse. J’aurais dû aller sur un circuit". "Le doigt d'honneur n'était pas adressé à une personne, c'était plutôt contre le système."

Le jeune homme a été condamné à 8 jours de prison avec sursis et à l’annulation de son permis qu’il ne pourra pas repasser avant 3 mois. Sa moto a été confisquée et il devra payer l'amende correspondante à chaque infraction.

Le jeune homme a peut-être été inspiré par cette photo d'un motard australien qui lui aussi adresse un doigt d'honneur à un radar...

motard doigt honneur radar