L'histoire se passe à Saint-Etienne (42), un automobiliste circule sur le boulevard urbain, plus précisément sur le Boulevard Martin Bernard, lorsqu'il aperçoit une voiture banalisée avec un radar embarqué. Circulant en excès de vitesse, il se fait flashé une première fois, mais comme il circule à bord d'une voiture de location immatriculée en Allemagne, il se sait immunisé contre les PV.

Il décide alors de repasser plusieurs fois à grande vitesse devant le radar. Malheureusement pour lui, les policiers ont rapidement remarqué son manège et ils ont mis en place un dispositif pour l’interpeller.

Il a donc eu droit à une série de PV pour excès de vitesse…

Les véhicules immatriculés en Allemagne sont prémunis des PV pour excès de vitesse constatés par les radars automatiques. Pour pouvoir verbaliser les conducteurs étrangers, ceux-ci doivent faire l'objet d'une interpellation sur place. 

Mais les choses sont en train de changer, à partir du 1er juillet, les automobilistes belges et espagnols recevront leur PV à domicile comme les automobilistes français.

Source: Le Progrès