panneau radars espagne

Si comme la plupart des automobilistes vous ralentissez largement à l'approche d'un radar fixe par peur d'être flashé par erreur, vous risquez d'être verbalisé pour une "circulation à vitesse anormalement basse sans raison valable et entrainant une gêne à la circulation des autres véhicules".

Si ceci n'est qu'une fiction en France, cette mésaventure est arrivée à un automobiliste espagnol qui a reçu par voie postale une amende 200 euros pour avoir circulé avec son Opel Vectra à moins de 40 km/h devant un radar situé au niveau du tunnel de l'Avenida del Cid à Valence.

En France, une verbalisation pour ce même motif est également possible puisque l'article R413-19 du Code de la route est très clair à ce sujet:

"Aucun conducteur ne doit gêner la marche normale des autres véhicules en circulant sans raison valable à une vitesse anormalement réduite. En particulier sur autoroute, lorsque la circulation est fluide et que les conditions atmosphériques permettent une visibilité et une adhérence suffisantes, les conducteurs utilisant la voie la plus à gauche ne peuvent circuler à une vitesse inférieure à 80 km/h. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe."