Suppression panneaux radars

Comme annoncé dès le mois de février lors du Comité Interministériel de la Sécurité Routière, les zones de "contrôles radars fréquents" feront leur apparition sur les routes de France dès cet été comme l'a annoncé hier la déléguée interministérielle à la sécurité routière, Michèle Merli.

Actuellement, les panneaux annonçant la présence d'un radar fixe sont installés environ 400 mètres avant la cabine radar. Toutefois, de nombreuses évaluations montrent que les radars ne sont efficaces, pour faire réduire la vitesse, que sur une distance limitée autour de la cabine.

A partir du mois d'août et pour les 800 radars fixes qui seront installés d'ici à fin 2012, le panneau annonçant leur présence portera désormais la mention « contrôle radar fréquents » et sera implanté à une distance aléatoire de 1 à 2 kilomètres en amont, au lieu de 400 mètres aujourd'hui

Des portions de routes ou d'autoroutes où se trouvent déjà des radars vont être transformées en «zones radar» pour cela, les préfets doivent indiquer aux services de l'État les emplacements stratégiques, souvent les plus accidentogènes. Ainsi, les deux systèmes d'information, l'ancien plus précis et le nouveau plus évasif, vont cohabiter sur les routes. Cela risque de troubler l'automobiliste de passage mais ne devrait pas changer changer grand chose pour les automobilistes locaux qui connaissant l'emplacement des radars fixes freinent à leur approche pour ré-accélérer ensuite.