Alors que vous pouvez déjà les croiser si vous circulez en Normandie, les radars embarqués gérés par des sociétés privées arrivent également dans les quatre départements de la région Bretagne que sont l'Ille-et-Vilaine, le Finistère, le Morbihan et les Côtes d'Armor. Au total, ce sont au moins 18 voitures radars qui seront concernées.

Cette information a été confirmée par Emmanuel Barbe, le délégué à la sécurité routière, dans la Projet de loi de Finances 2019.

La voiture radar privatisée

Les voitures radars privatisées sont les mêmes que celles qui sont utilisées actuellement pour contrôler les excès de vitesse en roulant. Elles sont équipées du radar de type GATSO MILLIA installé derrière la plaque d'immatriculation avant, accompagné d'un flash infrarouge disposé juste en dessous et avec un système de prise de vue est positionné au milieu du tableau de bord.

Les radars privés se distinguent simplement par leur automatisation puisque, aucune intervention humaine n’est nécessaire pour régler en permanence la vitesse limite autorisée dans la zone traversée. Le réglage de la limitation de vitesse à respecter s’effectue automatiquement grâce au GPS ainsi qu'avec des caméras situées à l’avant et à l’arrière du véhicule lisent les panneaux de limitation de vitesse situés sur le parcours pour confirmer l’exactitude de la vitesse à contrôler.

Caméras pour la lecture des panneaux de limitation de vitesse

Caméras pour la lecture des panneaux de limitation de vitesse

Multiplication des contrôles

La privatisation des contrôles va entraîner leur multiplication. Aujourd'hui, les voitures radars confiées aux forces de l'ordre circule en moyenne moins de 2 heures par jour, avec les radars privés, les voitures vont circuler 8 heures par jour!

Même les plages horaires seront étendues puisque les voitures radars circuleront de jour comme de nuit, la semaine comme le weekend et même les jours fériés.

La seule consolation, c'est qu'avec ces nouveaux véhicules, les contrôles de vitesse ne peuvent pas être effectuer lorsque le véhicule est à l'arrêt en bord de route.

Intérieur du véhicule radar privatisé

Intérieur du véhicule radar privatisé

Mise en service début 2019

La conduite des voitures radars en Bretagne sera confiée à un prestataire à la suite de la passation d'un marché public. Si ce dernier est encore en cours de finalisation, il est prévu qu'il soit attribué début 2019 pour une mise en service des premiers véhicules au printemps 2019.

Et ce ne sera pas la seule région concernée. En effet, dans sa politique de déploiement de ces nouveaux véhicules de région en région voisine l'une de l'autre, la privatisation des contrôles par radar mobile qui a commencé en Normandie sera également effectuée en Pays-de-la-Loire et en Centre-Val-de-Loire selon le même calendrier.