radar mobile nouvelle generation

Depuis le début du mois de mars, un nouveau type de véhicule équipé de radar mobile nouvelle génération a fait son apparition sur les routes. Après les Renault Mégane, les Peugeot 208 et les Citroën Berlingo, c'est au tour des Peugeot 308 d'entrée en service.

Si pour tous les autres véhicules, leur apparition c'était faite avec grand renfort de communication de la part de la Délégation de la Sécurité et de la Circulation Routière (DSCR) notamment avec liste des départements équipés mais aussi présentation officielle à la presse et donc des articles et des vidéos dans les journaux télévisés et autres journaux nationaux, cette fois, le lancement de ce nouveau véhicule s'est fait en catimini.

D'après les informations Auto-Plus, une cinquantaine de Peugeot 308 devraient être livrées dans les prochaines semaines. Mais aucune liste des départements équipés n'a été publiée.

Les premiers véhicules ont été repérés par les automobilistes ou présentés à la presse locale dans les départements suivants: l'Aude, la Charente-Maritime, la Haute-Loire, la Meurthe-et-Moselle, le Rhône, le Bas-Rhin et les Yvelines. Dans tous ces départements, ce sont les commissariat de police ou les Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP) qui ont été équipés.

Voici les premières photos fournies les groupes Facebook d'Alerte Flic La Rochelle et de Info-Trafic Bas-Rhin.

Police de La Rochelle
radar mobile 308 la rochelle

Police de Strasbourg
radar mobile 308 strasbourg

Mais ce n'est pas fini, l'objectif est d'atteindre les 300 véhicules équipés de radars mobiles mobiles à la fin de l'année 2015. Pour cela, en plus des 180 véhicules déjà en service et des 50 nouvelles Peugeot 308, une nouvelle livraison de 30 Renault Mégane doit également avoir lieu en avril/mai. Ce qui porterait le total à 260 véhicules.

Pour arriver au chiffre de 300, la fin de l'année devrait également voir l'apparition d'un cinquième type de véhicule, un 4x4 urbain, peut-être un Renault Captur ou un Ford Kuga, les Dacia Duster ayant été définitivement recalés.