parifex-falco-complet.jpg

Les premiers radars fixes double sens ont été mis en service en septembre 2015 mais cela ne concernait que les radars de type MESTA 210C.

Désormais, les radars discriminants PARIFEX FALCO peuvent également être dotés de cette fonctionnalité puisqu'elle a été homologuée par le Laboratoire National de Métrologie et d'Essai le 17 décembre 2015.

La dernière révision du certificat d'examen de type du PARIFEX FALCO couplé au dispositif complémentaire VIGIE-01 ne précise pas les conditions que doivent respecter les sites d'installation. Sans informations supplémentaires, on peut considérer que tous les radars discriminants sont éligibles sauf ceux installés sur le terre-plein central (puisque l'angle de mesure de 25° ne peut être respecté que pour un seul sens de circulation) ainsi que ceux installés sur des voies séparées par un terre-plein central de type barrière de sécurité ou muret (puisque le TPC empêche la mesure précise de la vitesse et masque les plaques d'immatriculation). Sur les 240 radars discriminants installés à ce jour, une centaine seulement sont éligibles à la fonctionnalité double sens car la plupart sont installés sur des axes avec TPC.

Comme pour les MESTA 210C, les radars discriminants équipés de cette fonctionnalité indiqueront sur le bandeau du message d'infraction « RAPP » lorsque le véhicule en excès de vitesse est en rapprochement et « ELOI » lorsqu’il est en éloignement.

Petit cadeau supplémentaire, la société PARIFEX a ajouté une fonctionnalité permettant en plus de la discrimination des poids-lourds, la discrimination des véhicules de la catégorie autocar « AC » conformément aux exigences de la nouvelle version du cahier des charges LNE 720 CIM 0503. On peut également espérer qu'avec cette mise à jour, les erreurs de discrimination qui font que de nombreux véhicules légers comme des fourgons ou des monospaces sont flashés par erreur ne seront plus aussi fréquentes.

Le déploiement de la fonctionnalité double sens sur les radars discriminants devrait apparaitre assez rapidement sur les nouveaux radars installés (60 installations prévues en 2016) mais cela devrait prendre quelques mois supplémentaires pour que celle-ci soit implantée dans les cabines éligibles déjà installées.