Les radars automatiques agacent les automobilistes un peu partout dans le monde. Comme la France, la Tunisie n'échappe pas à la règle, en effet, depuis leur mise en service au mois d'avril 2010,  les douze radars automatiques installés au bord des routes tunisiennes ont été victimes de plusieurs actes de vandalisme. Pourtant, tous les radars sont installés en hauteur sur des poteaux ce qui rend leur vandalisation plus difficile que pour les radars installés au niveau du sol.

Devant cette situation, le gouvernement tunisien étudie la possibilité d'installer des caméras de surveillance à proximité des radars pour dissuader les vandales.

Une technique similaire a déjà été utilisée en France, en effet, le radar de Sabran dans le Gard est surveillé par une caméra.