fiabilite radars

Le premier des quatre radars automatiques mobiles MESTA 210C de MORPHO (ex SAGEM) commandés par la Nouvelle-Calédonie a commencé a flasher les premiers contrevenants. Il a été installé hier matin par les forces de l’ordre sur le bord de la Savexpress, à hauteur de Dumbéa-sur-Mer. Pas de panique pour les automobilistes flashés, le radar ne délivre pas encore de contraventions.

Mais ça ne devrait pas durer, a partir de ce week-end, les quatre radars pourront être déployés sur toutes les routes de l'île puisqu'ils pourront être utilisés par lesvdifférentes compagnies de gendarmerie mais aussi par la police de Nouméa.

Le coût total de l'acquisition des radars est de 45 millions de francs XFP (377.000 euros), incluant les véhicules associés à l’équipement informatique. Un montant financé à parts égales par l’État français et la Nouvelle-Calédonie.

Voici le montant des amendes encourues en cas d'excès de vitesse :

- Excès de vitesse inférieur à 20 km/h en agglomération : amende de 15000 francs (environ 125 euros)

- Excès de vitesse inférieur à 20 km/h hors agglomération : amende de 10000 francs ((environ 85 euros)

- Excès de vitesse inférieur compris entre 20 km/h et 30 km/h : amende de 15000 francs (environ 125 euros)

- Excès de vitesse supérieure à 30 km/h : le montant de l’amende est fixé par l’officier du ministère public.

- Excès de vitesse supérieure à 30 km/h : le montant de l’amende est fixé par le tribunal de police qui décide. En cas de récidive, la sanction peut aller jusqu’à 447 494 francs d’amende et trois mois de prison.

Sécurité routière Nouvelle Calédonie