ancien panneau radar

La décision vient d'être annoncé lors du Comité interministériel de la sécurité routière, les panneaux indiquant la présence de radars fixes seront supprimés et les cartes d’implantation des radars ne seront plus rendues publiques. En effet, d'après le gouvernement, l’information sur le positionnement des radars fixes incite certains conducteurs à ne respecter la réglementation des vitesses qu’à leur proximité.

Les modalités ne sont pas encore définies mais le démontage des panneaux devraient intervenir très rapidement avant la période estivale.

Bien sûr, une telle mesure va faire exploser le nombre de PV dressé par les radars automatiques d'autant qu'elle est couplée à l'interdiction de l'utilisation d'avertisseurs de radars GPS.

Si on prend l'exemple du radar fixe installé sur la N88 à Saint-Chamond (Loire) dont le panneau avertisseur a été démonté pendant plusieurs mois, le nombre de véhicules flashés a été multiplié par 4 en l'absence du panneau.