Annoncée depuis de nombreux mois, l'arrivée des nouveaux radars multifonctions de type MESTA FUSION est de plus en plus proche. Le marché public de déploiement a été attribué à Safran Identity & Sécurity au mois de décembre 2016. Le contrat prévoyait que la première année serait consacrée à la finalisation du développement du radar. Pour cela, trois cabines sont actuellement installées dans le Val d'Oise, la première sur l'A15 à Pierrelaye, la deuxième sur la D14 à Vigny et la troisième en agglomération au niveau d'un carrefour feu rouge à Cergy. De plus, le MESTA FUSION a été homologué pour sa fonction de contrôle de la vitesse au mois de mai 2017.

Un nouveau marché public

Pour preuve que les délais devraient être tenus, le ministère de l'Intérieur vient de publier un nouveau marché public pour les radars multifonctions. Cette fois, il concerne la maintenance opérationnelle des radars déplaçables et particulièrement les MESTA FUSION... Mais les détails de ce marché public sont inconnus puisque encore une fois, seuls quelques détails ont été publiés sur le site gouvernemental officiel.

Pour mettre un peu plus de concurrence et faire baisser les tarifs, la Délégation à la Sécurité Routière (DSR) a décidé de scindé ce marché en deux. Le premier lot concerne le Nord de la France et le second lot concerne le Sud de la France (Corse comprise).

De plus, ces marchés contiennent des tranches optionnelles, la première concerne la maintenance opérationnelle des radars autonomes et la seconde concerne les prestations de pose de panneaux radars signalant un radar déplaçable ou un radar fixe situé sur un itinéraire.

130 millions d'euros

Les marchés auront une durée ferme de 4 ans à compter de leur notification, avec deux périodes de reconduction d’un an chacune, sans que la durée totale de ces marchés n’excède 6 ans au total.

Les montant prévisionnels sont très importants puisque l'estimation de la DSR est de 70 millions d’euros HT pour 6 ans pour le lot Nord et de 60 millions d’euros HT pour 6 ans pour le lot Sud.

La maintenance opérationnelle

La maintenance opérationnelle des radars automatiques est un élément essentiel de la chaine du Contrôle Sanction Automatisé puisqu'elle permet de maintenir en état de fonctionnement les différents radars.

Le marché de la maintenance opérationnelle des radars déplaçables comporte deux axes principaux: la maintenance de terrain et la télémaintenance.

La maintenance de terrain comprend la maintenance préventive (remplacement des pièces soumises à vérification réglementaire et des pièces d’usure, nettoyage des équipements) mais également la maintenance corrective dont le remplacement des pièces défaillantes ou encore remise en état suite à dégradations (nettoyage, remplacement de vitres, etc).