Mégane RS gendarmerie

Les gendarmes des brigades rapides d'intervention (BRI) utiliseront désormais une Renault Mégane RS pour traquer les excès de vitesse.

En effet, c'est Renault qui a gagné l'appel d'offre de la gendarmerie nationale qui souhaitait remplacer les Suburu Impreza qui équipaient les gendarmes depuis 2006 et dont les coûts d'entretien étaient trop élevés. Les Ford Focus RS et autres BMW également en course n'ont pas fait le poids par rapport à la Mégane RS 265ch.

Les gendarmes utiliseront une version boostée de la Mégane RS spécialement préparée par le carrossier Durisotti. Equipée d'un moteur quatre cylindres 2.0 turbo poussé à 265 chevaux, cette véritable voiture de course pourra atteindre 255km/h, avalera les 1000 mètres en 25.7 secondes et pourra passer de 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes.

La Mégane RS version gendarmerie dispose du chassis Cup qui lui confère une excellente tenue de route inégalée grâce à une caisse rabaissée, des suspensions affermies et des pneumatiques élargis.

Les voitures des BRI seront visibles de loin avec leurs bandes jaune fluo, mais le bleu est conservé pour la couleur d'ensemble du véhicule. La voiture est également équipée d'une rampe de gyrophares et comporte un panneau à message variable qui peut afficher le fameux "Suivez-moi".

La livraison des 70 voitures commandées vient juste de commencer, mais vous aurez déjà l'occasion de croiser plusieurs de ces nouveaux véhicules sur la route de vos vacances notamment en région Rhône-Alpes et dans le sud-est de la France.



Mégane RS gendarmerie