Depuis le 1er décembre 2017, les propriétaires de véhicules immatriculés au Portugal pris en infraction par les radars automatiques français reçoivent les avis de contravention correspondants.

Entre novembre 2016 et octobre 2017, 290 966 infractions ont été commises par des véhicules immatriculés au Portugal. Sur ce total, 41% des infractions soit 120 929 sont des excès de vitesse commis par des poids lourds. Et le rythme ne faiblit pas en 2017 puisque sur les 10 premiers mois de l'année ce sont 244 000 infractions qui ont été enregistrées.

Le Portugal est le 14ème pays a pratiquer l’échange transfrontalier d’informations en cas d'infractions routières. Comme pour les autres pays, ces échanges sont bilatéraux ainsi les véhicules immatriculés en France et pris en infraction au Portugal peuvent également recevoir les avis de contravention correspondants.

Les treize autres pays sont la Suisse, la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, l’Italie, le Grand Duché du Luxembourg, l’Autriche, la Hongrie, la République Tchèque et la Slovaquie. Comme on peut le voir sur la carte ci-dessous, ce sont tous le pays continentaux les plus proches de la France.

Au cours de l'année 2016, 3.8 millions de véhicules étrangers ont été flashés en France, un chiffre en hausse de 16,7% par rapport à 2015.

Carte de la verbalisation des pays européens