cabine radar autonome

Le radar autonome également appelé radar chantier est le dernier né des modèles de radars automatiques et il va rapidement devenir le cauchemar des automobilistes.

D'après les chiffres fournis par la gendarmerie de Redon au journal Ouest-France, le radar autonome qui a été installé le 7 juillet sur le chantier de la D177 à Sainte-Marie (35) a flasher 900 fois dans les premières 24h de son installation! Et pourtant, la D177 ne supporte qu'un trafic d'environ 14000 véhicules par jour sur cette portion.

A titre de comparaison, le radar fixe le plus actif en 2014 flashait 465 fois par jour et son suivant seulement 343 fois!

Il faut dire qu'à Sainte-Marie, la configuration de la D177 est idéale, puisque les travaux se déroulent dans une longue ligne droite, que la vitesse est abaissée à 50 km/h au lieu de 90 et que les véhicules circulant dans les deux sens sont verbalisés.

Même si le rythme des flashs diminue forcément sur la période d'installation du radar autonome au même emplacement ou dans la même zone de chantier, chaque radar autonome risque de flasher en moyenne 100 000 fois dans l'année.

Tout d'abord parce qu'il s'agit d'un radar qui peut être installé très rapidement et n'importe où puisqu'il fonctionne sur batterie, qu'il se configure automatiquement et qu'il est opérationnel après une phase de test et de configuration de moins de 30 minutes.

Mais aussi parce qu'il s'agit d'un super radar qui dispose de toutes les fonctionnalités actuelles c'est à dire, le contrôle dans les deux sens de circulation (en l'absence de terre-plein central), la reconnaissance de la voie de circulation des véhicules en infraction et la discrimination entre les véhicules légers et les poids-lourds.

Et enfin parce que même si les radars autonomes sont bien signalés par des panneaux radars, ceux-ci sont souvent de petite taille et donc moins visible que les grands panneaux annonçant les radars fixes.

En partant sur une base réaliste de 100 000 flashs en moyenne par radar autonome et par an, puis en multipliant ce chiffre par un minimum de 150 radars autonomes prévus, on arrive au chiffre ahurissant de 15 millions de flashs chaque année !!!

Cela représente plus que le nombre total de flashs de l'ensemble des 2515 radars fixes tous modèles confondus (fixes, discriminants et tronçons) qui ont flashé 14 011 727 fois en 2014!!

Pour se faire une idée plus précise et pour confirmer ces prévisions, il faudra encore attendre quelques semaines et voir si les chiffres sont similaires sur les autres emplacements notamment ceux de la cabine de l'A6 en Seine-et-Marne,  installée dans une zone où le trafic est bien plus important, surtout en cette période estivale. Il faudra également attendre de voir le rythme de déplacement des cabines puisque la moyenne de flashs sera très différente si la cabine reste plusieurs semaines au même endroit ou seulement quelques jours. Il faudra enfin attendre plusieurs mois pour que les automobilistes s'habituent aux nouveaux panneaux et à cette nouvelle forme de cabine radar...

cabine radar autonome