MESTA FUSION en test à Cergy


Le tout nouveau radar multifonctions MESTA FUSION vient d'être installé sur le Boulevard du Moulin à Vent à Cergy (95) !!

La cabine qui a pris place à l'emplacement d'un radar feu rouge ne verbalise pas encore. Elle est installée pour des tests grandeurs nature et les dernières mises au point en vue de l'homologation de ce nouveau modèle de radar.

Le MESTA FUSION sera utilisé pour verbaliser simultanément la vitesse excessive et le franchissement de feu rouge.

Radars tourelles et radars urbains

Le MESTA FUSION se déclinera en deux types d'installation: les radars tourelles et les radars urbains.

Les radars tourelles sont des dispositifs installés dans des cabines fixes en forme de tourelle alors que les radars urbains sont des dispositifs mobiles qui seront installés sur le mobilier urbain (lampadaire, etc). La mise en service de 20 radars tourelles et de 20 radars urbains est prévue pour 2017.

6 000 cabines installées en 2020

Dans les trois prochaines années, le MESTA FUSION va remplacer les 712 radars feux rouges actuels, les 76 radars passages à niveau mais aussi une partie des radars fixes! Et il n'y aura pas que des remplacements puisque de nouvelles cabines seront également installées. En effet, il est prévu que le radar soit déplacé régulièrement entre plusieurs cabines de type tourelles avec un ratio compris entre 3 et 5 cabines par radar! Le programme de déploiement du Ministère de l'Intérieur prévoit pour 2020 l'utilisation de 1200 radars de type MESTA FUSION installés dans 6000 cabines.

Bientôt de nouvelles fonctionnalités

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le MESTA FUSION peut verbaliser automatiquement de très nombreuses infractions. Mais la verbalisation des dépassements par la droite, de la circulation sur les voies réservées ou encore le non port de la ceinture de sécurité n'arrivera pas tout de suite. En effet, à ce jour, le Laboratoire National de Métrologie et d'Essai n'est pas capable d'homologuer la verbalisation automatique de ces nouvelles infractions car il ne dispose pas des "outils" nécessaires. Mais cela pourrait arriver assez vite car un appel d'offre à été lancé par le ministère de l’intérieur...