bilan radars 2016

Nous somme toujours dans l'attente des chiffres officiels du nombre de flashs et de PV enregistrés par les radars automatiques au cours de l'année 2016. Pourtant, depuis ces dernières années, le ministère de l'Intérieur les indiquent à la presse en début d'année. Comme nous vous l'avons annoncé il y a déjà plusieurs semaines, les radars automatiques ont battu tous les records de flashs au cours de l'année 2016. Est-ce une explication de ce silence ?

Depuis l'élection de François Hollande, le bilan annuel officiel du nombre de flashs enregistrés par les radars automatiques a été fourni à la presse entre le 20 février (en 2015)  et le 17 mars (en 2014). La seule exception est l'année 2012 où les chiffres n'ont été publiés que le 2 avril. Les années précédentes, les chiffres étaient moins détaillés et fournis dans le courant du mois de mai (en 2010 et 2011).

Une hausse généralisée

Si les chiffres sur la France entière sont toujours inconnus, nous avons obtenu le bilan départemental de 22 préfectures. Ces bilans sont parfois très détaillés avec le nombre de flashs de chaque cabine, le nombre de flashs par type de radar, etc, et parfois moins détaillés avec uniquement le nombre global de flashs voir seulement le nombre de flashs d'une certaine catégorie de radars.

Si les chiffres sont très hétéroclites, la grande tendance est une hausse généralisée du nombre d'infractions constatées par les radars automatiques. En effet, le nombre de flashs enregistrés est en baisse dans seulement 2 départements qui sont la Haute-Garonne (-10 %) et les Hautes-Pyrénées (-19%).

Parmi les départements en hausse et pour lesquels nous disposons du bilan complet, on peut noter la Haute-Savoie (+72%), l'Ain (+118%) ou encore l'Hérault (+103%).

Pour les chiffres concernant uniquement les radars fixes, la hausse est de 100% dans le Tarn et le Lot-et-Garonne, de 85% dans le Gers, de 71% dans la Sarthe, de 63% en Ille-et-Vilaine ou encore de 53% en Mayenne et dans les Pyrénées-Orientales.

Les radars autonomes

En plus de la hausse d'activité des radars fixes notamment à cause du passage en double sens de plus de 500 cabines, c'est le nombre de flashs enregistrés par les radars autonomes qui explique également la hausse enregistrée par rapport aux chiffres de 2015.

En effet, avec des chiffres obtenus pour seulement 7 départements, le nombre d'excès de vitesse immortalisés par les radars autonomes est déjà de 1 051 377! La part la plus importante revenant aux radars installés sur les autoroutes à Nice (209 000 flashs), dans le Val de Marne (205 000 flashs) et surtout dans l'Hérault (465 000 flashs).

Plus de 25 millions de flashs en 2016 !

Dans les départements pour lesquels le bilan est connu et même en supprimant de l'équation le nombre de flashs enregistrés par les radars autonomes, la hausse moyenne est de 15 % entre 2015 et 2016.

En généralisant cette hausse à tous les départements et en l'appliquant aux chiffres 2015, on arrive déjà au chiffre record de 23.3 millions de flashs. Et il faut encore y ajouter tous les flashs des radars autonomes dont le nombre devrait être compris entre 2 et 3 millions.

Au total, c'est plus de 25 millions d'infractions qui ont été enregistrées par les radars automatiques au cours de l'année 2016. c'est beaucoup plus que le record établi en 2012 avec 21.2 millions de flashs... Et même un peu plus que nos estimations publiées en février.