vidéo verbalisation

La vidéo-verbalisation permet de verbaliser à distance un conducteur qui commet une infraction au Code de la Route en utilisant les caméras de vidéosurveillance installés sur le domaine public.

La première expérimentation est apparue à Cannes en 2009 afin de verbaliser les véhicules stationnés en double file sur une dizaine d'axes jugés prioritaires. L'expérience a été reprise dans la ville de Nice au cours de l'année 2010. Depuis, de nombreuses municipalités ont rejoint le mouvement, comme Istres, Nîmes, Chartres, Aix-en-Provence et dernièrement Marseille. Dans toutes ces villes, ce sont les infractions au stationnement qui sont verbalisées.

Mais, la ville de Paris a décidé de frapper plus fort en ajoutant d'autres motifs de verbalisation que celui du seul stationnement. A partir du 2 avril 2013, seront sanctionnés les stationnement en double-file, les stationnements dans les voies réservées, la circulation dans les voies réservées et le non respect du feu rouge.

Dès lors qu'une infraction sera constatée, le véhicule sera photographié afin de relever sa plaque d'immatriculation puis, comme pour les radars automatiques, les clichés seront expédiés au Centre National de Traitement (CNT), qui identifiera le propriétaire et lui adressera une contravention par voie postale. 

Sur les 1037 caméras de vidéosurveillance récemment mises en place dans la capitale dans le cadre du plan de vidéo protection pour Paris (PVPP), une cinquantaine d'entre elles sont dédiées à la vidéo-verbalisation.

Pour les quatre types d'infractions, différents axes de la capitale seront concernés.

Pour les feux rouges grillés, les Champs-Élysées, la Rue de Rivoli, la Place Saint-Augustin et l'Avenue de l'Opéra seront concernés.

Pour la circulation dans les voies réservées, la verbalisation sera effective sur l'Avenue de Clichy et le boulevard Barbès.

Pour le stationnement dans les voies réservées, seront les grands boulevards (2e, 3e ,9e et 10e), le boulevard Saint-Germain, l'Avenue du Général Leclerc et la rue de Vaugirard.

Pour le stationnement en double-file, il faudra éviter la rue de Rivoli, le Boulevard Sebastopol, la Rue Max Dormoy et l'Avenue Jean Jaurès.

Durant la phase d'expérimentation, quatre opérations de vidéo-verbalisation seront réalisées chaque semaine sur ces axes, avant une éventuelle montée en puissance progressive à l'été 2013, en fonction des premiers résultats.