Dès le 1er juillet, il faudra rouler à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central. Dans le département des Landes, ce sont plus de 5 500 km de routes nationales et départementales qui sont concernés mais aussi plus de la moitié des radars fixes!

Les radars qui passent à 80 km/h

A ce jour, les routes du département sont surveillées par 24 radars fixes dont 7 double-sens et 10 radars discriminants. Sur cet ensemble, ce sont 13 cabines qui seront reparamétrées avec une vitesse maximum de 80 km/h dès le 1er juillet.

Les radars fixes concernés sont ceux de la D817 à Habas, de la D934 à Hontanx et Saint-Gein, de la D810 à Labenne et de la D834 à Trensacq (x2).

Cette liste est complétée par les radars double sens de Lacquy et de Lubbon sur la D933, de Laglorieuse sur la D30, de Mimbaste sur la D947 et de Sanguinet sur la D46.

Sans oublier les deux radars discriminants de la D947 à Castets et de la D933 à Hagetmau.

Deux autres radars fixes devraient être épargnés, il s'agit de ceux de Retjons et de Saint-Geours-de-Maremne. En effet, ils sont installés dans un créneau de dépassement où la vitesse doit être maintenue à 90 km/h.

Le radar discriminant de Castets passe à 80 km/h
Radar Castets

Les radars autonomes

A cette liste de radars fixes qui vont désormais flasher à 80, il faut encore ajouter tous les emplacements où sont installés temporairement les radars autonomes et ils sont déjà très nombreux dans le département.

Ce sera par exemple le cas lorsque le radar sera installé entre Biscarosse-Ville et Biscarosse-Plage, celui de Maylis entre Doazit et Saint-Aubin ou encore celui de Rion-les-Landes près de l'aérodrome.

Le radar autonome à Bisacarosse flashera à 80 km/h
Radar autonome Biscarosse

Vers une augmentation du nombre de flashs

L'activité des radars va s'accroitre fortement avec le passage à 80 km/h au moins durant les premiers mois et cette hausse sera facile à mesurer puisque nous pourront comparer le bilan des radars en 2018 avec ceux des années précédentes.

Selon les derniers chiffres disponibles, les 13 radars fixes concernés par l'abaissement de la vitesse flashaient en moyenne 3 105 fois par radar et par an. Une activité déjà multipliée par presque trois depuis l'arrivée des radars double sens.

Les trois radars les plus actifs sont ceux de Lubbon (11 335 flashs), de Lacquy (7 656 flashs) et de Sanguinet (5 475 flashs).

A l'inverse, les radars les moins actifs sont ceux de Labenne avec ses 546 flashs, d'Habas avec ses 198 flashs et de Saint-Gein avec ses 174 flashs.

Les radars de Trensacq passent à 80 km/h
Radars Trensacq panneau