radar mobile mobile

La Sécurité Routière vient d'annoncer dans un communiqué que les tests de l'externalisation de la conduite des voitures radars débutera le 24 février 2017 en Normandie. Les tests seront effectués jusqu'au mois de septembre afin de permettre l’homologation du nouveau système. Lors de ces tests, les excès de vitesse enregistrés ne seront pas verbalisés.

Les premières verbalisations sont programmées pour septembre 2017 avec la mise en service de la première voiture-radar conduite par un opérateur privé, toujours en Normandie. L'externalisation de le conduite sera ensuite progressivement étendue aux autres régions.

Pour le reste, le communiqué reprend toutes les informations que nous vous avons déjà donné ces derniers jours.

Tout d'abord, les voitures-radar destinées à être conduites par des entreprises privées resteront les mêmes qu'actuellement mais elles seront modifiées. En effet, elles disposeront d’un mécanisme  permettant au radar de "lire" les panneaux de limitation de vitesse.

Ensuite que les entreprises privées seront rémunérées en fonction du nombre d’heures de conduite effectuées et non en fonction du nombre d'infractions enregistrées. Les conducteurs ne connaitront pas le nombre d'infractions relevées. Ce sera également le cas pour l'entreprise qui ne pourra pas connaître le nombre d’infractions constatées par le biais des véhicules dont il a la charge.

Enfin, les trajets effectués ainsi que les plages horaires de contrôle, seront fixés par les services de l’État, en fonction des critères d’accidentalité locale. Les routes surveillées ne seront en aucun cas laissés à la libre appréciation des entreprises ou des conducteurs.

La seule chose nouvelle que nous apprend ce communiqué c'est qu'à la fin de leur service, les véhicules radars seront stationnés dans les locaux de la police ou de la gendarmerie.

Avec cette externalisation, l'objectif du gouvernement est de faire rouler chacune des 383 voitures embarquant les radars mobiles nouvelle génération 8 heure par jour contre un peu plus d'une heure par jour actuellement.