A compter du 5 janvier 2012, utiliser un avertisseur radar est passible d'une amende de 1500 euros et d'un retrait de 6 points de permis suite à la publication d'un décret modifiant l'article R413-15 du code de la route. Attention, il convient toutefois de distinguer les avertisseurs radars des nouveaux outils d'aide à la conduite qui eux sont encore tolérés.

Voici en détail, marque par marque les solutions pour mettre à jour votre avertisseur de radar et le transformer en assistant d'aide à la conduite.

Coyote

Chez Coyote, la totalité des modèles commercialisés ont été mis à jour automatiquement sans intervention de l'utilisateur avec une nouvelle version de logiciel les transformant en avertisseurs radars. Votre Mini Coyote V1 ou V2, les Mini Coyote Plus, les Coyote Eagle ou les Coyote Classic est donc conformes aux nouvelles normes. Vous pouvez même éditer un Certificat de conformité dans la rubrique Mon compte sur le site internet du fabricant.

EDIT: Attention, le navigateur GPS Coyote Nav V2 n'est pas compatible avec la nouvelle réglementation puisqu'il ne peut pas être mis à jour actuellement.

Wikango

Pour les avertisseurs radars de la marques Wikango et AlerteGPS, la situation est différente en fonction des modèles. En effet, pour les modèles Wikango Max, Wikango One, AlerteGPS G520, 600 by Wikango, 700 by Wikango, AlerteGPS G200 Néo, AlerteGPS G420, des logiciels de mise à jour manuelle sont disponibles gratuitement sur le site internet de la marque.

Pour les anciens modèles AlerteGPS G50, AlerteGPS G100, AlerteGPS G120, AlerteGPS G200, AlerteGPS G220, AlerteGPS G300, AlerteGPS G320, la mise à jour est payante et facturée 19.95 euros si vous avez acheté votre avertisseur de radars avant le 11 mais 2011. Pour ces modèles, Wikango propose également une offre de reprise de 50 euros pour l'achat d'un wikango Max.

Inforad

Certains modèles d'avertisseurs radars de marque Inforad sont désormais interdits et ne peuvent être mis à jour pour respecter la nouvelle réglementation. Il s'agit des modèles Inforad K5, Inforad V1 et V2. Pour les possesseurs de ces anciens modèles, Inforad propose une offre de reprise de 80 euros valable pour l'achat d'un Inforad Ci.

Pour les autres modèles de la marque (Inforad Ci, Inforad V6, Inforad K1 et K2, Inforad M1, Inforad V3 et V4) , la mise en conformité s'effectue via le téléchargement de l’Inforad Manager et l’Inforad Ci Manager sur le site internet du fabricant.

Navirad

Chez Navirad, il n'existe que deux modèles d'avertisseurs radars compatible avec la nouvelle réglementation, il s'agit du Navirad GPS10 et du Navirad GPS10 Limitor. Pour le mettre à jour, il suffit de se connecter au site internet du fabricant pour télécharger le nouveau firmware.

Pour les Navirad V1, Navirad V2, Navirad GPS1, Navirad GPS2, Navirad GPS4, Navirad GPS5, Navirad GPS5v2, Navirad GPS One et Navirad GPS6, leur utilisation n'est désormais plus autorisés et ils ne peuvent pas être mis à jour. Pour les possesseurs de ces modèles, Navirad propose une offre d'échange de votre ancien Navirad contre un Navirad GPS10 Limitor au prix de 29,90 € TTC + 5,00 € TTC de participation aux frais d'expédition.

Snooper

Les avertisseurs radars de marque Snooper ne sont plus conformes à la nouvelle réglementation. Snooper étudie les possibilités techniques de mise en conformité des ces appareils.

Les possesseurs d'un Snooper Jet, Snooper Sentinal ou encore d'un Snooper Sapphire ne peuvent donc plus les utiliser. Les possesseurs d'un avertisseur radar Snooper MySpeed Aura peuvent désactiver les alertes radars.

G-Mobility

Les avertisseurs radars de marque G-Mobility ne sont plus conformes à la nouvelle réglementation. Les possesseurs d'un G-Mobility GM-200, G-Mobility GM-400 ou encore d'un G-Mobility GM-600 ne peuvent donc plus les utiliser.

Takara

Le seul modèle d'avertisseur radar proposé par Takara peut-être transformé en assistant d'aide à la conduite. Les fichiers de mise à jour du Takara RF10 sont disponibles sur le site du fabricant.