Radar autonome pour armée Toulon

Le Ministère de la Défense souhaite acquérir un radar mobile autonome et automatique pour effectuer des contrôles de vitesse. C'est la demande surprenante que l'on découvre dans un avis de marché publié au BOAMP pour un montant estimé à 60000 euros comprenant la fourniture, le transport, la livraison et la formation des utilisateurs sur place.

Le radar qui sera attribué au profit du Groupement de Soutien de la Base de Défense de Toulon doit répondre à plusieurs exigences dont certaines ne sont pas encore homologuées sur les radars automatiques actuels.

Tout d'abord, le radar devra être autonome et pour cela disposer d'une alimentation électrique autonome. Il devra également être mobile et pouvoir être positionné en bordure de voie sur un trépied ou embarqué à bord d’un véhicule de type commercial comportant un hayon.

Ensuite, ce radar devra couvrir les routes multivoies et permettre d'isoler d’un groupe, un véhicule en excès de vitesse en identifiant sa voie de circulation.

Mais ce sont les autres caractéristiques techniques qui sont encore inutilisées sur les radars automatiques des forces de l'ordre. En effet, le radar demandé par le Ministère de la Défense doit être capable de mesurer simultanément la vitesse de plusieurs véhicules, y compris ceux qui ne respectent pas les distances de sécurité ou effectuant un dépassement et doit pouvoir être utilisé sur des sites difficiles comme des courbes.

Pour rester discret, le radar devra être équipé d'un flash infrarouge invisible.

Enfin, le radar devra être livré avec un système intégré permettant l’extraction des fiches d’infraction pour exploitation sur une suite bureautique standard par un personnel autorisé.

Si on se demande bien quelle va être l'utilité de ce radar, on peut déjà penser que le radar répondant à toutes ces caractéristiques est le VITRONIC POLISCAN utilisé dans les radars autonomes en France mais que l'on retrouve également en version mobile sur trépied ou embarqué dans d'autres pays comme l'Allemagne, le Luxembourg ou encore l'Australie.