Radar incendié

Après avoir détruit la plupart des portiques et autres bornes écotaxes, les bretons ont une nouvelle cible: les radars automatiques.

Ce week-end, 8 radars ont été détruits par le feu dans le Morbihan, en Côtes-d'Armor et en Ille-et-Vilaine. Cette semaine, les incendies continuent dans tous les départements bretons. 

Dans la nuit de lundi à mardi, les radars de Garlan (Finistère) et de Rostrenen (Côtes-d'Armor) ont été incendiés.

Dans la nuit de mardi à mercredi, ce sont les deux radars installés à Saint-Thuriau, sur la D768 entre Baud et Pontivy (Morbihan) qui ont été détruits par les flammes ainsi que celui de Saint-Yvi près de Quimper (Finistère).

Cette nuit, c'est le radar de Pleyben (Finistère) installé sur la voie express N164 qui a été incendié.

Cela porte donc à 14 le nombre de radars fixes détruits par le feu en Bretagne en moins d'une semaine.

Durant la même période, dans le reste de la France, deux radars fixes ont été la proie des flammes. Le premier ce week-end à Lacanau en Gironde et le second dans la nuit de lundi à mardi sur l'A320 à hauteur de la commune de Freyming-Merlebach en Moselle.