Dans la nuit de samedi à dimanche, le radar fixe installé au bord de la D417 à hauteur du lieu-dit La Forge sur la commune de Wintzenheim dans le Haut-Rhin, a été arraché de son emplacement. La méthode employée est inhabituelle puisque le radar a été mis à terre en utilisant une pelleteuse volée à proximité. La photo publiée sur le journal L'Alsace est impressionnante.

La nuit suivante, c'est le radar fixe installé ce vendredi sur la N83 à Ostheim qui a lui aussi été arraché de son emplacement. Cette fois, la pelle mécanique stationnée sur un chantier de l'autre côté de la chaussée a été retrouvée avec une vitre brisée, mais n'a pas pu être démarrée. C'est donc visiblement avec des câbles et un véhicule puissant que le radar a été mis à terre.

Dans un communiqué, le préfet du Haut-Rhin parle "d’actes intolérables contre lesquels une enquête approfondie de gendarmerie est en cours". Dans l’immédiat, "des mesures de surveillance particulière sont prises par la gendarmerie pour éviter que ne se reproduisent de telles destructions. Les patrouilles seront particulièrement accrues à proximité des radars."

Pour ces actes, les auteurs s’exposent aux termes du Code de Procédure Pénale à une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison et 75000 euros d’amende, pour destruction d’un bien destiné à l’utilité publique.