Hier en fin d'après-midi, deux personnes, une mère de famille de 49 ans et son fils âgé de 19 ans, sont décédés après que leur véhicule ai été percuté par un train sur le passage à niveau de Jonches dans l'Yonne.

D'après les premières constatations, "la voiture s’est retrouvée coincée entre les deux barrières alors que la deuxième venait de s’abaisser. Le jeune homme a ensuite essayé de dégager le véhicule qui était immobilisé tandis qu’arrivait à pleine vitesse la locomotive du train".

C'est la première fois qu'un accident mortel se produit à un passage à niveau équipé d'un radar contrôlant son franchissement.

En effet, le passage à niveau de Jonches est considéré comme l'un des plus dangereux de France et c'est d'ailleurs ici qu'a été inauguré le premier radar passage à niveau en mai 2012 comme s'en félicitait la Sécurité Routière quelques jours plus tard.

radar passage à niveau Jonches

Un radar passage à niveau

Développé spécialement pour contrôler le franchissement des passages à niveau lorsque le feu rouge clignote, ce radar est installé sur un poteau 20 mètres le passage à niveau qu'il contrôle. Il détecte les franchissements dès que les feux commencent à clignoter mais aussi lorsque les véhicules essayent de franchir les barrières baissées avec un "passage en baïonnette".

Leur efficacité est réduite pour les personnes ne connaissant pas les lieux car, comme les radars feux rouges, les radars aux passages à niveau ne sont pas signalés par des panneaux. Ils ne font donc que constater l'infraction sans réelle volonté de l'empêcher.

Le passage à niveau de Jonches est équipé de deux radars de franchissement, un dans chaque sens de circulation. Après avoir enregistré 1124 infractions en 2013, le nombre d'infraction constatées par ces deux radars a un peu baissé ces dernières années mais on en compte encore entre 709 et 760 chaque année.

A ce jour, il y a 78 autres radars passage à niveau qui sont installés partout en France.