Aximum Captor

Cinq radars feux rouges sur les sept que compte la ville de Pau ont été dégradé ces derniers jours.

Le radar automatique surveillant le passage au feu rouge de l'Avenue Alfred Nobel au carrefour avec le boulevard de la Paix a eu sa vitre brisée.

Quatre autres radars installés sur l'avenue Jean-Mermoz, la rue Jean-Genèze, le boulevard Alsace-Lorraine et la rue d'Etigny ont eu les vitres recouvertes de peinture noire.

Des plaintes ont été déposées par les services de l'État, et l'enquête a été confiée à la police pour identifier les auteurs de ces dégradations qui risquent trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende pour destruction, dégradation ou détérioration d'un bien public.