Dans la nuit du 8 au 9 août, deux automobilistes de retour d'une virée bien arrosée en Andorre ont détruit à coup de masse le radar d'Unac sur la N20. Alertés, les gendarmes ont interceptés les deux individus près de Tarascon. Ils ont alors subi nombre d'insultes mais aussi reçu des coups.

Présentés en comparution immédiate, les deux individus originaires de Bretagne et présent en Ariège pour un déplacement professionnel sont déjà connus des services de police et ont déjà été condamné (violences, vols, conduites en état d'alcoolémie, dégradations…).

Le premier individu a été condamné à un an de prison dont six mois assortis du sursis et mise à l'épreuve, obligation de soins et maintien en détention pour « dégradations sur biens dépositaires de l'autorité publique », de « conduite en état d'alcoolémie (0,85 mg/l) » et « d'outrages et résistance violente à personne dépositaire de l'autorité publique ».

Le second individu a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 150 heures de TIG pour pour « dégradations sur biens dépositaires de l'autorité publique ».

Source: La Dépêche