En plus des zones de chantiers, les radars autonomes sont destinés à être utilisés sur les itinéraires sécurisés, ces zones de contrôles leurres signalées par la pose de nombreux panneaux radars.

Jusqu'à présent, en circulant le long de ces axes, on ne rencontrait qu'un seul radar autonome. Mais attention, depuis le mois de septembre, la nouvelle mode de la Sécurité routière, c'est l'installation de doubles radars autonomes! Vous ne rencontrez donc plus une seule cabine mais bien deux...

Et cette nouvelle méthode est bien une tendance de fond sur certains axes. Pour la D939 dans le Pas de Calais, la préfecture a confirmé que désormais «  les radars (autonomes, ndlr) vont évoluer à deux sur les différents emplacements retenus entre Aubigny-en-Artois et Le Parcq ».

Panneaux radars leurres

D'autres axes concernés

Vous pouvez également rencontrer deux radars autonomes si vous circulez sur d'autres itinéraires sécurisés. Le point commun entre tous ces axes c'est qu'ils sont tous équipés des panneaux leurres indiquant les contrôles sur plusieurs kilomètres.

C'est le cas par exemple dans le Tarn, sur la D612 entre Albi et Castres, dans l'Eure sur la D613 ou encore dans les Pyrénées-Atlantiques sur la D918 entre Itxassou et Ossès, l'Indre-et-Loire sur la D952, sur la N57 dans le Doubs entre Pontarlier et Etalans.

Dans la Marne, vous pouvez même retrouver ces doubles radars autonomes sur deux axes. La D980 entre Tinqueux et Dormans et la D977 entre Chalons-en-Champagne et les Ardennes.