Le premier radar feu rouge de France a été installé à Lyon dans la Rue Marc Bloch, c'était il y a un an, en mai 2009. Depuis de nombreux radars contrôlant le franchissement des feux rouges ont été installés un peu partout en France. L'administration reste très discrète sur ces radars qui, contrairement aux radars automatiques fixes, ne sont ni annoncés par panneau, ni publiés officiellement sur internet.

L'administration reste également très discrète sur l'activité des radars feux rouges et les préfectures ne fournissent pas de statistiques sur le nombre de PV dressés par ces radars.

Pour la première fois, Radio Scoop publie des statistiques officielles de la Préfecture du Rhône sur l'activité des radars feux rouges de Lyon.

Au mois de mars 2010, les quatre radars feux rouges ont flashé 734 automobilistes n'ayant pas respecter l'arrêt au feu rouge. Un chiffre bien loin des 29.216 excès de vitesse relevés par les radars automatiques fixes du département au cours de ce même mois.

Dans le détail, on s'aperçoit que c'est le radar du carrefour Cours Lafayette / Rue de Créqui qui flashe le plus avec 361 infractions relevées. Suivent ensuite les radars des carrefours Rue du Bourbonnais /Rue Appolinaire et Route de Vienne / Avenue Berthelot avec respectivement 158 et 151 infractions relevées. Le radar de la Rue Marc Bloch a lui constaté seulement 64 franchissement de feu rouge au mois de mars.