Pendant que tout le monde se préoccupe du passage au 80 km/h, la Sécurité Routière poursuit tranquillement son programme de déploiement des nouveaux radars tourelles. Quatre nouvelles cabines ont été installées en moins d'une semaine. Cela porte donc à douze le nombre de cabines qui sont posées un peu partout en France.

Des radars au passage à niveau

face avant du radar tourelle

Pour la première fois, des radars tourelles ont été installés pour contrôler le franchissement d'un passage à niveau. Deux cabines, une pour chaque sens de circulation, sont actuellement testées dans le Rhône sur la D385 à Civrieux-d'Azergues.

D'autres radars tourelles seront installés à hauteur de passage à niveau puisque le marché public de déploiement de ces nouveaux radars multifonctions a été passé conjointement par la Sécurité Routière et SNCF Réseaux.

En effet, une des nouvelles fonctionnalités de ces radars tourelles est la détection d'obstacle sur la voie. Une solution de plus pour la sécurisation des passages à niveau dangereux pour lesquels la SNCF teste d'autres type de détecteurs d'obstacle non répressif.

De plus, comme aux carrefours feu rouge, ces nouveaux radars doivent contrôler également simultanément la vitesse de circulation des véhicules.

Si à terme, les radars tourelles vont remplacer les radars passage à niveau, ceux installés en 2012 à Civrieux-d'Azergues sont toujours en place. Cela permet de s'apercevoir de l'embonpoint pris par la cabine! A gauche, le MESTA FUSION avec sa cabine de 1,4 mètres de haut pour 40 centimètres de large culminant à 4 mètres et à droite, le JENOPTIK CAPTOR avec sa mini cabine...

radar tourelle er radar passage à niveau Civrieux

Deux radars au feu rouge

Les deux autres cabines de MESTA FUSION ont été installées à des carrefours feu rouge dans les ville de Chenôve (21) et de Vichy (03).

Des installations classiques puisqu'il y a déjà quatre autres radars tourelles installés pour contrôler le franchissement de feu tricolore à Strasbourg, Le Thillot, Roubaix et Saint-Germain-en-Laye.

Mais comme on le voit pour l'installation de Vichy sur la photo ci-dessous ou pour le radar de Chenôve sur cette image, ces cabines sont actuellement installées vides... Et il faudra vous y habituer!

En effet, si l'installation de plus de 5 000 radars tourelles est prévue, seulement 1 000 d'entre eux seront réellement équipées d'un radar alors que les autres seront vides. Le radar sera déplacé aléatoirement de cabines en cabines environ une fois par mois.

radar tourelle vide

Toujours en test

Même si on croise des radars MESTA FUSION depuis plusieurs années sur le bord de nos routes, le programme d'essai n'est toujours pas terminé. Tous les radars tourelles installés actuellement font partie de la phase de test qui doit compter une vingtaine de cabines et se prolonger au moins jusqu'à début septembre.

La mise en service des premières cabines ne sera pas effectuée incognito, nous serons prévenu par un communiqué de presse de la Sécurité Routière.