fiabilite radars

En juin dernier, une jeune femme reçoit une contravention pour un excès de vitesse. Elle aurait été flashé à 51 km/h au lieu de 50 km/h au 118 rue de Ploemeur, à Hennebont (Morbihan).

Très surprise lorsqu'elle reçoit son PV, la jeune femme cherche alors où l'infraction a été commise. Et là, surprise, il n'y a pas de rue de Ploemeur à Hennebont ! Après avoir reçu la confirmation par la gendarmerie et la mairie que cette rue n'existe pas dans cette ville, elle souhaite donc faire annuler son PV. Mais, même en cas d'erreur manifeste comme c'est le cas ici, elle est obligée de consigner le montant de l'amende, c'est à dire 135 euros, pour pouvoir contester son PV.

Après presque neuf mois d'attente et de procédures, le tribunal de Lorient lui a enfin donné raison fin décembre. Elle avait demandé des dommages et intérêts qui ne lui ont bien sûr pas été accordés, elle a simplement reçu le remboursement des 135 euros de consignation.

Moralité, lorsque vous recevez un PV, vérifiez bien le lieu de l'infraction, même si l'erreur de la "rue fantôme" est plutôt rare, il est plus fréquent que le radar mobile soit réglé sur une mauvaise limitation de vitesse.

Source: RMC