Les radars automatiques continuent d'engranger les flashs en Haute-Savoie puisque au cours de l'année 2017, ils ont enregistré 559 917 flashs. C'est un peu moins que l'année record de 2016 mais avec une baisse limitée à -4.5% qui impacte différemment les différentes catégories de radars.

Radars fixes et mobiles en baisse

L'activité des radars fixes est en légère baisse de -7.5% mais en 2017 elle est restée soutenue avec 485 633 flashs. Le parc des radars fixes est composé de 27 radars fixes dont 9 fonctionnant en double sens, 5 radars discriminants et 1 radar tronçon. Même si nous ne disposons pas encore du bilan détaillé pour chaque cabine, il est probable que ce soit encore une fois le radar installé sur l'A40 à Etrembières qui soit le plus actif du département.

Du côté des radars mobiles classiques ou embarqués dans des véhicules en circulation la baisse est encore plus forte. Entre 2016 et 2017, le nombre de flashs enregistrés par ce type de radar a connu une baisse de -25% en passant de 44 991 à 33 709.

Radars feux et radars autonomes en hausse

Sur l'année 2017, on observe une forte hausse du nombre d'infractions relevées par les sept radars feux rouges installés dans le département. Au total, ils ont enregistrés 8519 infractions soit 25% de plus qu'en 2016...

Mais c'est du côté des radars autonomes qu'il faut chercher pour trouver la plus forte hausse d'activité. En effet, si au cours de l'année 2016, ce type de radars n'avait enregistré que 10 498 excès de vitesse, ce fut trois fois plus l'année dernière!

En 2017, les radars autonomes ont enregistré 32 799 infractions.

Ces radars qui peuvent être déplacés facilement ont été installés dans des zones de travaux ou dans des zones de danger. On a par exemple pu les croiser dans les zones de travaux près de Thônes ou sur l'A40 à Magland où ils ont enregistré 2324 infractions.

Mais c'est dans les zones de danger comme dans la traversée de Sevrier, dans la descente d'Annecy-le-Vieux ou à Vallière qu'ils ont été les plus actifs puisqu'ils ont enregistrés 30 475 infractions.

37% de véhicules étrangers

Le caractère touristique et frontalier du département fait que de très nombreux véhicules immatriculés à l'étranger sont pris en infraction par les radars.

Au cours de l'année 2017, ce sont ainsi 205 275 véhicules non immatriculés en France qui ont été flashés et cela représente 37% du total de tous les véhicules.

Comme désormais les conducteurs de le plupart des pays voisins reçoivent les avis de contravention, on remarque que le nombre d'étrangers flashés est en forte baisse de -16% par rapport à 2016.